La population de l’île Maurice se distingue par une grande diversité culturelle. C’est pourquoi, durant votre séjour, il est fort probable que vous entendiez vos hôtes parler diverses langues. Si le créole mauricien est la langue la plus parlée, le français et l’anglais sont également très répandus. En outre, il n’est pas rare de rencontrer des locaux parlant couramment des dialectes chinois ou indiens. Focus sur les différentes langues parlées sur le territoire mauricien.

Les langues les plus courantes

Si trois langues se distinguent – le français, le créole mauricien et l’anglais -, leur usage varie sensiblement.

Le créole mauricien

Également appelé morisyen ou tout simplement mauricien, le créole mauricien serait parlé par près de 90% de la population vivant à l’île Maurice. Pourtant, il ne s’agit pas de la langue officielle. Le créole mauricien est très lié au folklore du pays, particulièrement présent dans son patrimoine artistique et notamment musical. Par ailleurs, le mauricien est fortement influencé par le français, résultat d’une longue période de colonisation française.

L’anglais

Bien que l’anglais soit la langue officielle de l’île Maurice, peu d’habitants le parlent au quotidien, au profit du français et du créole mauricien. Finalement, l’anglais reste la langue des institutions officielles, comme le Parlement.

Le français

Le français est considéré comme la deuxième langue du pays, la plupart des habitants – peu importent leurs origines – le comprenant facilement. En effet, les proximités du français avec le créole mauricien le rendent plus simple à apprendre pour les locaux. Lors de votre prochain séjour, vous n’aurez donc aucune difficulté à converser avec les habitants, réputés pour la qualité de leur accueil.

D’autres langues parlées à Maurice

Plusieurs minorités ethniques se sont peu à peu installées sur le territoire mauricien. Parmi elles, les populations d’origine chinoise et les populations d’origine indienne, à l’identité linguistique particulièrement marquée.

Les dialectes chinois

Les sinophones constituent une part importante de la population vivant sur l’île Maurice. Si, de manière générale, ils font preuve d’une grande maîtrise du créole mauricien, du français et de l’anglais, ils sont également nombreux à parler couramment certains dialectes chinois. Le chinois wu, le chinois hakka et le chinois mandarin sont les trois dialectes venus de l’Empire du Milieu les plus répandus à Maurice.

Les dialectes indiens

L’île Maurice compte aussi de nombreux habitants d’origine indienne, dont la cuisine traditionnelle a d’ailleurs inspiré plusieurs plats typiques du pays. À l’instar des populations d’origine chinoise, beaucoup d’Indiens parlent couramment le mauricien, l’anglais et le français. Toutefois, ils n’ont pas délaissé leurs dialectes d’origine, notamment le bhojpouri, particulièrement présent dans certaines zones du nord-est du territoire. D’autres langues, telles que l’hindi, le tamoul, l’ourdou, le marathi, le télougou et le gujarati sont également utilisées par les populations originaires d’Inde.

En tant que francophone, vous avez donc de grandes chances de vous faire comprendre facilement par les Mauriciens, et de pouvoir aller à leur rencontre afin d’en savoir davantage sur leur culture et leurs coutumes. Votre séjour est aussi l’occasion de vous initier au créole mauricien, pour un voyage riche en culture et en découvertes !

You might also enjoy:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *