Au cœur des Mascareignes, dans l’océan Indien, l’île Maurice est connue pour ses paysages à couper le souffle. Attirant chaque année de nombreux visiteurs, cette destination a tout pour plaire. Cependant, avant votre départ, quelques paramètres sont à prendre en considération. À titre d’exemple, présentant un climat tropical, l’île ne connaît pas les mêmes saisons que l’Hexagone ; un détail à connaître avant de réserver vos billets. Retrouvez ici tous nos conseils pour des vacances réussies, tant en termes de climats que de tarification.

 

Quand partir à l’île Maurice selon la météo ?

L’île Maurice fait partie des destinations de rêve, dont le climat diffère grandement des pays tels que la France. En effet, localisé dans l’hémisphère sud, l’île voit ses saisons inversées avec une saison chaude de novembre à avril, et une période plus fraiche de mai à octobre. Les pics de chaleurs seront alors davantage ressentis sur la période de fin d’année, jusqu’à la période que nous connaissons comme le printemps, bien qu’une telle saison n’existe pas là-bas.

Malgré une saisonnalité inversée, l’île Maurice est une destination qui saura vous offrir un climat doux et agréable tout au long de l’année. Avec une température moyenne d’environ 25 degrés, vous serez assuré de profiter de vacances idylliques quelles que soient les dates de votre séjour. Toutefois, il est à noter que les mois de février et mars peuvent donner lieu à des périodes de pluies, un critère à prendre en compte si vous espérez arpenter l’ile en randonnée.

Vous envisagez d’échapper aux fraiches températures hivernales de France avec un séjour sous le soleil mauricien ? Il est également conseillé de tenir compte des microclimats. Selon la région que vous souhaitez découvrir, vous noterez une différence pouvant aller de 3 à 5 degrés. Concernant la température de l’eau, celle-ci oscille aux alentours de 26 degrés été comme hiver, vous offrant alors l’opportunité d’arpenter les fonds marins ou profiter d’une baignade agréable dès que vous le souhaitez.

Nos conseils pour partir à la découverte de l’ile Maurice à petits prix

Organiser des vacances réussies, c’est également mettre en place un budget adapté, qui saura vous permettre de réaliser toutes les activités souhaitées. Pour un séjour qui saura répondre à vos attentes et au-delà, retrouvez ici nos quelques conseils pour un voyage à petits prix, selon les différentes périodes de l’année.

Évitez les périodes touristiques

Dans la majorité des cas, les familles qui souhaitent partir en voyage basent leurs dates de séjour sur les vacances scolaires ou les périodes comptant différents jours fériés qui sauront limiter le nombre de congés nécessaires ; nous parlons notamment des fêtes de fin d’année. À ces périodes-là, les prix pratiqués peuvent s’avérer plus élevés en raison de la forte affluence. En parallèle de la praticité de ces dates, nombreux sont ceux souhaitant fuir les pics de fraîcheurs en optant pour une destination plus paradisiaque telle que l’île Maurice. Ainsi, pour un séjour moins couteux, il est conseillé d’éviter les périodes dites “touristiques”.

Privilégiez le printemps

Pour un séjour qui pourra s’avérer des plus avantageux financièrement parlant, nous vous conseillons de privilégier la période qui, en France, correspond au printemps. En effet, les mois d’avril, mai et juin sont généralement moins sollicités, augmentant ainsi les chances de profiter de prix plus bas. Malgré l’hiver mauricien, vous voyagerez sous un climat doux et agréable.

Les billets de dernière minute

Si certaines périodes de l’année vous assurent de prévoir un voyage à petits prix, d’autres astuces peuvent également vous aider à réaliser quelques économies dans votre projet. En effet, pour les plus aventureux d’entre vous, les voyages de dernière minute pourront parfois vous permettre de bénéficier de billets plus avantageux. Toutefois, cette méthode demeure des plus aléatoires, et demande une grande capacité d’adaptation de votre part. Notez également que les petits groupes auront plus de chances de profiter d’une telle possibilité, car dans le cas présent, les places se font rares.

You might also enjoy:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.