Il est désormais possible de se rendre à l’île Maurice sans avoir de passeport. Depuis le lundi 19 septembre, les Réunionnais peuvent se rendre sur l’île sœur sur simple présentation d’une carte d’identité. Cette mesure, qui vise à stimuler l’économie touristique, sera en vigueur jusqu’en juin 2023.

La nouvelle annoncée en août est désormais un fait : les Réunionnais n’ont plus besoin d’un permis d’entrée pour se rendre à Maurice. C’est le MTPA, l’office du tourisme de l’île sœur, qui a confirmé la nouvelle sur les réseaux sociaux.

À partir du lundi 19 septembre, et jusqu’au 30 juin 2023, il suffira de présenter sa carte d’identité pour voyager chez nos voisins mauriciens. Une excellente nouvelle pour les Réunionnais qui sont nombreux à choisir une destination pour leurs vacances.

Opération « Maurice sans passeport »

Le programme, baptisé « Opération Maurice sans passeport », est réservé aux personnes résidant à La Réunion et voyageant de La Réunion vers l’île sœur « pour des raisons de vacances« . Les passagers quittant la France ou d’autres territoires ne sont en aucun cas concernés.

La carte d’identité présentée par les voyageurs devra être valide et il faudra justifier d’un séjour d’un minimum de deux nuits et également remplir le formulaire de voyage mauricien « All In One » à l’adresse internet suivante : https://safemauritius.govmu.org/.

L’industrie du tourisme est en pleine croissance à Maurice

L’initiative mise en place par le gouvernement mauricien vise à relancer le tourisme, qui a été sévèrement touché à la Réunion, l’île sœur, et ailleurs en raison de la crise sanitaire provoquée par le Covid. Le ministre du tourisme Steven Obeegadoo explique que l’objectif est d’assouplir les conditions de voyage pour faire revenir « en masse » les Réunionnais qui, pour diverses raisons, n’ont pas pu renouveler leur passeport à temps.

D’autant plus que la question des retards prolongés dans la délivrance des passeports reste un problème. « J’ai des clients qui n’ont reçu un rendez-vous que pour le mois de janvier afin d’obtenir leur passeport » Gwenaelle Bellec, représentante de la société Odyssee Voyages. « Cette initiative est un fantastique point positif pour les citoyens réunionnais car nous sommes toujours confrontés à la question de l’obtention des passeports ! »

Une stratégie marketing

Steven Obeegadoo vise l’objectif de 1,4 million de touristes pour l’année 2022-2023, c’est-à-dire lorsque la pandémie ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Aucune restriction n’est mise en place, que ce soit au niveau des tests de dépistage ou de la vaccination.

Katherine Chatel, codirectrice de l’agence Odyssée Voyages, rappelle que la mesure a été mise en place à la suite de la crise du chikungunya en 2006, mais qu’elle a également été mise en œuvre au cours de l’année 2018. « C’est une stratégie marketing », résume-t-elle. L’objectif direct des Mauriciens Les prochaines vacances scolaires en octobre.

La première évaluation se fait à la fin de l’année

« C’était dans les tuyaux depuis le début du mois de juillet, poursuit Katherine Chatel. « Au début, les hôtels mauriciens nous ont contactés car ils s’inquiétaient de ne pas recevoir plus de réservations de l’île de la Réunion ; cependant, les résidents réunionnais ont décidé de s’y prendre longtemps à l’avance. Et comme l’île Maurice n’a pris la décision de lever les restrictions en vigueur que le 1er juillet, les Réunionnais sont partis vers d’autres destinations« .

De nombreux résidents réunionnais ont pris des vacances dans les provinces françaises telles que la Bretagne et la Provence… Cependant, ils peuvent plébisciter à nouveau la Réunion comme île sœur pour les prochains mois, et surtout pour les vacances d’été qui se terminent à la fin de l’année.

You might also enjoy:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.