Qu’il s’agisse d’un futur voyage ou de concrétiser un projet de longue date, il est toujours utile de connaître le type de gouvernement et la politique menée dans le pays de destination. Afin de vous accompagner dans tous vos préparatifs, nous vous détaillons ici la situation de l’île Maurice, un état indépendant et stable, au sein duquel vous pourrez profiter d’une expérience dépaysante le temps des vacances ou réaliser des affaires professionnelles dans divers secteurs d’activité.

vue en plongee des institutions politiques mauriciennes avec drapeaux

Un véritable pôle de stabilité depuis son indépendance

À la suite des élections générales de 1967, Maurice rédige une nouvelle constitution et son indépendance est officiellement proclamée le 12 mars 1968. Si l’île se détache ainsi de la gouvernance britannique en place jusqu’alors, il faudra néanmoins attendre le 12 mars 1992 pour qu’elle obtienne le statut de République. Pourtant, la stratégie politique initiée par Seewoosagur Ramgoolam, Premier Ministre de 1961 à 1982, et poursuivie par ses différents successeurs, a permis de créer le gouvernement le plus stable du continent Africain au fil des années. Des conditions optimales, nées de multiples partenariats avec les groupes ethniques de l’île Maurice, pour instaurer un réel équilibre social, politique et économique. Ce dernier contribue encore aujourd’hui au rayonnement de l’archipel à travers le monde et à son développement.

L’indépendance des médias, du système judiciaire, mais aussi des instances politiques, constitue l’essence du gouvernement mauricien et garantit la séparation des pouvoirs, ainsi que des droits identiques à tous les citoyens et étrangers de l’île.

Quel est le système du gouvernement mauricien ?

L’île Maurice est une démocratie parlementaire. Si le Président occupe une fonction de Chef d’État, c’est le Premier Ministre qui concentre les pleins pouvoirs exécutifs en tant que chef du gouvernement. Les élections se tiennent tous les 5 ans et permettent à divers partis de présenter une candidature de manière transparente et égalitaire. Le bon déroulement de l’alternance des gouvernements participe à l’excellente réputation dont jouit l’île Maurice pour son éthique et sa gouvernance. Elle est d’ailleurs membre de nombreuses institutions internationales importantes : Nations Unies, Cour Internationale de Justice, Organisation Mondiale du Commerce (OMC), agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA) et Centre International pour les règlements des contentieux en matière d’investissements.

Par ailleurs, et depuis son indépendance, l’île Maurice n’a cessé de renforcer ses liens avec les autres pays. Si l’État fait toujours partie du Commonwealth, il a également rejoint l’Union Africaine et l’association de la Francophonie. L’occasion de confirmer son rôle sur la scène internationale et de favoriser les échanges et le tourisme de l’île.

Drapeau mauricien qui flotte au vent

L’île Maurice, un gouvernement reconnu à l’international

Le Democracy Index publié par l’Economist Intelligence Unit permet de mesurer l’état des démocraties à travers le monde. Ce ne sont pas moins de 165 États indépendants et 2 territoires qui sont ainsi étudiés à chaque nouvelle édition. Sur la base de critères rigoureux tels que le système électoral, le pluralisme politique, les libertés civiles ou encore le fonctionnement même du gouvernement, l’indice fourni permet alors de récompenser et d’encourager les gouvernements les plus exemplaires. En 2017, l’île Maurice a ainsi obtenu la 18ᵉ place dans le monde et la 1ère du continent Africain. Une fierté, que les politiciens de l’archipel s’évertuent d’entretenir et de développer pour assurer la croissance de l’île dans les meilleures conditions possibles.

Notez cet article

A lire aussi

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *