La croissance de l’activité du secteur privé s’est de nouveau accélérée en novembre dans la zone euro, après trois mois de ralentissement, selon l’indice PMI composite du cabinet Markit publié mardi, mais l’inquiétude grandit sur l’impact de l’inflation et de la pandémie de Covid-19.

L’indice PMI, calculé sur la base de sondages d’entreprises, a augmenté à 55,8, après 54,2 en octobre. La croissance avait fléchi depuis août (59) tout en restant robuste. Un chiffre supérieur à 50 signifie que l’activité progresse, alors qu’à l’inverse elle se contracte si le chiffre est inférieur à ce seuil.